la nuit ouverte

exposition personnelle centre d'art contemporain, 2015, Istres

Sophie Menuet nous propose un voyage où les salles du Centre d'Art sont mises en scène pour un récit qui nous invite à l'accompagner au creux de ses diverses réflexions, perceptions, pour nous offrir un territoire où chacun peut découvrir le monde qui est en nous. Elle a choisi de nous faire partager ce cheminement en passant de la clarté des premiers jours à celui de la nuit sombre et peut-être à la fin, nous faire découvrir une "Nuit Ouverte" sur la lumière.

Les quatre salles dialoguent entre elles par l'existence de travaux qui forment un lien avec chacune d'entre elles. Ces petites touches de mémoire deviennent le jeu de piste et son invitation à parcourir le monde tel qu'elle le perçoit, tel qu'elle prend l'envie de nous le faire découvrir.

La configuration architecturale du bâtiment me fait penser au tableau " Philosophe en méditation" de Rembrandt. Cet escalier qui monte en tortillon dans l'espace, suggère les circonvolutions d'un cerveau et Sophie Menuet a utilisé les quatre salles de l'exposition pour nous offrir une succession de séquences quasiment cinématographiques où "le corps et l'esprit" dialoguent par une diversité de propositions plastiques (...) R. Hébréard, 2014

Sophie Menuet développe une œuvre d’une insolente étrangeté…
Elle introduit dans le monde de nos perceptions visuelles de nouvelles espèces, qui sont autant d’extensions du genre humain : mutants, avatars, ou démiurges ? Dans ses réalisations/transgressions, le corps et le visage apparaissent comme des formes anatomiques vouées à la défiguration, et à l’hybridation. Les diverses pièces, photographies, et objets présentés, à la fois mystérieux et familiers, possèdent une dimension auto biographique qui accentue un sentiment d’inquiétude, ce que Freud appelle: l’Unheimlichkeit…Ils interrogent le « moi », l’autre et au-delà. Ils engendrent ainsi des fictions souterraines, et des images mentales fantasmagoriques dérivant dans une sorte d’entre-deux (...) Caroline Clément, 2014.

salle 1
: salle 1

vidéo : Le grand profond, 12mn
: vidéo : Le grand profond, 12mn

sculpture, parure 2
: sculpture, parure 2

salle 2 sculpture détérance 1,2
: salle 2 sculpture détérance 1,2

sculpture, détérance 1, salle 2
: sculpture, détérance 1, salle 2

salle 3
: salle 3

cabinet de curiosité, salle 3
: cabinet de curiosité, salle 3

salle 4, installation 2015
: salle 4, installation 2015

machine à visage 1,2,3,4,5,6,7,8,9
: machine à visage 1,2,3,4,5,6,7,8,9

vidéo, épine solaire, 6 mn, 2014
: vidéo, épine solaire, 6 mn, 2014