résille-armaturée 2017

résilles noires, zinc et skaï
130H/60cm environ

dialogue entre les formes galbées des guéridons-socles, les corps fragmentés, résille-armaturée et proposent différentes absences d’un corps à imaginer.

Ce dispositif rythmique entre lumière et obscurité, fragments et absence, me fait penser aux textes de Michel Foucault extraite du livre (Le corps utopique, les hétérotopies, 1966) : ... un corps incompréhensible, pénétrable, ouvert, fermé, point zéro du monde où les chemins et les espaces viennent se croiser, le corps est ailleurs...

vues de l'exposition Cabinet utopique
"Maison abandonnée", Villa Cameline, Nice

work in progress
: work in progress

Anne Favret & Patrick Manez
crédit photo ©: Anne Favret & Patrick Manez

Anne Favret & Patrick Manez
crédit photo ©: Anne Favret & Patrick Manez

Anne Favret & Patrick Manez
crédit photo ©: Anne Favret & Patrick Manez

Raoul hébréard
crédit photo ©: Raoul hébréard